Site officiel du Triathlon Club Nantais

02/04/2017

Carquefoulées, Alençon-Médavy, semi Nuaillé, debrief trail Ventoux

posté à 17h34 dans "Résultats"

Quelques petites news du week-end dernier,

avec des participations ponctuelles sur les Carquefoulées où je n'ai détecté qu'un seul Tcniste,

Lionel DUPONT, qui boucle ce 10 kms en 44'33", se classant 101ème sur 324 finishers (le premier en 31'39").

 

Autre course un peu moins proche, Alençon-Medavy, une course de 15,6kms sur laquelle s'était aligné Nicolas LEBOIS, il finit en 1h08'58" à une belle 135ème place pour 2155 finishers. Le premier finissant en 51'55".

 

N'oublions pas non plus notre entraineur sudiste Denis Sauvetre qui améliore de plusieurs minutes son chrono sur Semi. Il termine en effet le semi de Nuaillé en un jolie 1h25'20" à la 125ème place sur 2263 finishers. La course se gagne en 1h03'36"

 

Pour finir un petit retour sur le trail du Ventoux Victor BELBEOC'H s'alignait sur le 26 kms et Cyril ARNOUX sur le 46 kms, voici le petit débrief de Totor :

 

Le 19 mars je participais au superbe Trail du ventoux inscrit sur le 26 km pour 1200m de dénivelé positif. Ca grimpe! 

Cette course rentre dans ma préparation pour le 42 km 1200 D+ que j'effectuerais à Madère le 23 avril. 

 

Ceux qui me connaissent doivent se dire "mais pourquoi il s'est inscrit sur ce genre d'épreuve...?!". C'est vrai que la Course à pied n'est pas vraiment ma spécialité et la longue distance encore moins!!! Mais voila ça fait quelques années que je m'inflige une séance de CàP le mardi midi avec deux trois compères qui galopent plutôt bien et qui affectionnent ce genre d'épreuves... (diagonale des fous, marathon des sables, UTMB, ...) Donc merci à Cyril Arnoux le Kenyan Blanc,  Erik Clavery le Viking et David Goupille la locomotive! 

 

Revenons en au Ventoux. Deux semaines avant cette course j'étais allé faire un trail de 46 km 1600 D+ à Volvic en compagnie d'autres potes trailers (c'est à la mode le trail... La nature les pâquerettes et les vaches....). Bref, j'étais rentré fracassé, incapable de marcher autrement qu'en moonwalk. Autant vous dire que je partais avec une légère appréhension sur ce 26. 

 

Au final grand soleil au départ de la course, température idéal. Nous débutons par de petits singles dans une carrière de sable histoire de se mettre dans l'ambiance et faire l'échauffement. Une fois le tour dans le bac à sable terminé "tournez à gauche" et c'est pas compliqué ça monte tout droit!!! C'est là qu'on se rend bien compte qu'on manque cruellement de dénivelé en pays de la loire... Les paysages sont vraiment magnifiques à flanc de colline, beaucoup de pierres (c'est un avant gout de la suite...) mais ça passe bien. 

 

Contrairement à Volvic je n'ai pas eu le droit de prendre les bâtons. Dommage car ça m'avait énormément servi. Je pense que la natation a du bien aider à pousser fort. Ici les montées son appréhendées avec humilité; si ça monte trop tu marches... Fini les vitesses élevées. Ici c'est le mode survie qui est activé! 

 

Au final, 2 heures pour arriver à 1345m d'altitude au bout de 16 km. Je fais une petite pause pour souffler, j'en profite pour sortir ma musique que je n'avais pas encore branché et me préparer à la descente. Contrairement à ce que je pensais je ne suis pas si mauvais que ça en descente! J'ai découvert ça à Volvic quand, même fatigué, j'arrivais à reprendre du monde dans les descentes. 

Ma pause terminée, c'est partit pour 10 km de descente!!! Musique à fond dans les oreilles et comme en VTT, mon sport d'origine, ça saute dans tous les sens!!! On débute dans une petite foret à zigzaguer entre les arbres puis en en sortant on tombe sur une sorte de grande falaise érodé avec des pierres de partout complètement instable dont certaines sont bien acérées. Je me demande encore comment je ne me suis pas fait d'entorse! Malgré la difficulté c'était vraiment top. On voit la plaine au loin tout du long c'est magnifique. 10 km de descente en 1H. 

Je n'arrive physiquement pas si mal sous l'arche, encore capable d'allonger encore un peu la foulée. Deux jours après c'est reparti pour le déambulateur... Les cuisses n'ont pas aimé la longue descente ahah! Rien que sauter dans la piscine le midi est une épreuve. 

Bonne prépa pour Madère en tout cas!. 

 

Si vous avez la possibilité de descendre jusque la bas c'est vraiment un superbe trail. 

 

SL

 

Lien vers le résultat des Carquefoulées


Autre news:
19/11/2017 : Musca'day Trail
17/11/2017 : Class Triathlon CD44
06/11/2017 : Trail des Templiers
03/11/2017 : SwimRun de Royan
02/11/2017 : Raid multisport Annecy
01/11/2017 : Résultats La Virée des Puces
31/10/2017 : Trail Urbain Nantais
29/10/2017 : Trail de Mauves 14 km
29/10/2017 : 2 Duathlons à la Chaussaire
25/10/2017 : 10 km de Cholet - Semi du Bois de Vincennes


» Consulter les archives

RSS