Site officiel du Triathlon Club Nantais

05/07/2014

Vertou à l'Eau

posté à 06h33 dans "Résultats"

Un petit retour sur Vertou à l'eau organisé par Jean Gerhardt, triathlète au TCN. C'est  Raphael Gross qui nous livre ses impressions en tant que local.
RD


RG: "J'ai le plaisir de lire régulièrement les commentaires et débriefings des tcnistes sur le site du club, après les courses. . Toujours est il que ma participation au "Vertouman" hier m'a vraiment plu et que je souhaite partager mon enthousiasme.
En tant que vertavien, j'avais déjà remarqué les années précédentes les annonces pour cette épreuve, et j'avoue que j'étais sceptique (plus que septique) sur le plaisir qu'on pouvait trouver à nager dans la Sèvre à Vertou...L'an dernier j'étais presque décidé à tenter l'expérience mais l'épreuve avait été annulée. Au TCN depuis novembre 2013, j'ai fait le choix de m'inscrire cette année, en particulier pour éprouver une nage en eau libre un peu longue, en préparation de mon premier M, le Breizhman, fin juillet. Tant qu'à faire, autant s'inscrire à la fois à la course expert de 2 km et à l'aquathlon (1 km + 4 km de CAP).
Au départ de la course de 2000, l'ambiance est pluvieuse, étonnamment calme, sereine. Rien à voir avec un parc à vélo de triathlon. Une quarantaine de personnes pour nager. Je constate que le TCN est hyper représenté, à la fois dans l'organisation et par ses bonnets orange. Jean Gerhardt nous briefe juste avant le départ, le temps de nous rassurer sur le parcours et le contenu de l'eau. Le maire de Vertou a fait le déplacement pour lancer l'édition 2014. Pour cette première épreuve je pars tranquillement, en queue de groupe (2000 m c'est long, je n'ai à mon avis jamais fait autant d'affilée et sûrement pas en course). L'eau est bonne, on n'y voit rien dedans mais il n'y a rien à voir. J'ai un peu de mal après le premier virage à trouver ma trajectoire, j'ai à ma gauche des nageurs à doubler, à ma droite la digue et les nénuphars. Je trouve mes repères dans les 200 premiers mètres, il y a un peu de monde. Après le virage des 500 mètres, ça se dégage, je commence à trouver mon rythme, mais constate que j'ai mal fixé le cordon d'ouverture de la combi par le scratch du col, il dépasse vers le haut et j'ai un bout de velcro qui me titille la nuque à chaque inspiration... Ca me fait penser à Rodolphe : "tête fixe, c'est les épaules qui doivent tourner" et c'est un bon exercice pour m'obliger à garder la tête fixe effectivement. De plus, les lunettes s'embuent. Je profite de la sortie à l'australienne pour remédier à ces deux problèmes techniques, et c'est reparti pour un tour, plus régulier et plus tonique une fois le trajet connu. Je nage à côté de bonnets orange, mais ne suis pas capable de les reconnaître. A la sortie, il faut courir 200 m jusqu'à l'arrivée, et je me fais doubler par Cédric ce qui me rappelle que c'est quand même une course et pas juste un entraînement. Je constate qu'on arrive quasiment en même temps avec Alexandre, Samuel, Céline, David, Sylvain, Cyril.
Le temps de faire un aller retour chez moi coucher ma fille pour la sieste et me revoilà pour l'Aquathlon. La pluie ne s'est pas calmée (pour nager et courir, on s'en fiche un peu...) mais il y a plus de monde, plus de TCN. Je décide de partir devant, confiant dans mon niveau de nage par rapport aux autres. Le départ est plus sec, et ça tire dans les bras d'emblée. Je lâche ce que je peux, je double pas mal de monde sur l'aller, les sensations sont vraiment bonnes. A la sortie, transition difficile, tout est trempé. Je connais par coeur le parcours de CAP, habitué de descendre de chez moi direct au bord de Sèvre pour filer ensuite via l'hippodrome vers les sentiers à "bosses" de Sèvre et Maine. A peine sorti, je me fais doubler par David G en ayant vraiment l'impression de me faire déposer. Puis par Samuel et Rémy, de façon un peu plus raisonnable. Je décide de les accrocher mais il ne faut pas rêver quand même : 4 km ce n'est pas long, mais c'est violent en sortant de l'eau. J'ai Alexandre en point de mire pendant toute la CAP, je grignote l'intervalle petit à petit, mais dans le finish son accélération est meilleure que la mienne.
En conclusion, une super expérience. L'eau est vraiment bonne, tant en température qu'en qualité perçue, et le lieu est très agréable. L'organisation est parfaite. J'ai beaucoup apprécié la "rentabilité" de cette épreuve: juste à côté de Nantes, plusieurs courses en un événement. Et puis la natation et la CAP, c'est quand même beaucoup plus mon affaire que le vélo... Repartir après une pause de deux heures fait que la 2ème course est très différente, beaucoup moins de stress au départ et un système neuro-musculaire d'emblée efficace, c'est la garantie d'excellentes sensations. Bravo et merci à Jean et à ses collègues pour cet événement sportif insolite, à la fois exigeant et serein, et bravo à tous les TCNistes qui ont fait vivre cette épreuve."

 

Photos édition 2014


Autre news:
19/11/2017 : Musca'day Trail
17/11/2017 : Class Triathlon CD44
06/11/2017 : Trail des Templiers
03/11/2017 : SwimRun de Royan
02/11/2017 : Raid multisport Annecy
01/11/2017 : Résultats La Virée des Puces
31/10/2017 : Trail Urbain Nantais
29/10/2017 : Trail de Mauves 14 km
29/10/2017 : 2 Duathlons à la Chaussaire
25/10/2017 : 10 km de Cholet - Semi du Bois de Vincennes


» Consulter les archives

RSS