Site officiel du Triathlon Club Nantais

07/05/2010

Je me souviens…

posté à 11h15 dans "Compétition"

…de mon premier triathlon comme si cela avait eu lieu hier. Je pense qu'il en est de même pour la plupart d'entre vous. Il y a souvent deux premiers triathlons : le format Découverte type La Baule où l'on s'essaye seul ou avec des amis à se prendre pour des triathlètes. Cette expérience donne souvent envie d'aller plus loin. Ce plus loin nous ammène à notre deuxième "premier" triathlon et son lot de souffrances, de surprises et de joies.

 

C'est ce que vient de vivre Samuel Lavolée et qui nous permet de vivre sa course grâce à son récit :

 

"mon premier triathlon dans le détail : tout d'abord j'ai choisi Cesson car j'ai de la famille et des amis dans le secteur. C'était à priori le moyen d'allier sport et week-end sympa ! Sauf que ce fichu tri m' a trotté dans la tête tout le week-end et les repas chez les amis en sont devneus très sobres. Cette sobriété ne m'a pas empêché de me coucher tard samedi malgré tout et j'ai très mal dormi (stress prè-compet !?).
 
Je me suis rendu sur place à 8h15, tranquille, pour un départ à 10h. Le temps de récupérer le dossard, un petit échauffement d'une vingtaine de minute me confirme que ma tendinite au genou contractée avant le 10 km de Nantes est toujours présente. Je retrouve dans le parc vélo  Olivier LANDRIEAU que je croiserai de nouveau à la transition nage-vélo. Après un rapide briefing, départ à 10 heures. L'eau est étonnement bonne, les 500 m des natations moins bons : une impression de désorientation totale, de nager en zig-zag et de heurter tous ceux qui passent à portée de main. Je sors pas mal de l'eau dans les 8min40, le temps de me changer et je saute sur ma monture.


Le parcours est vallonné, je roule 15 km tout seul, pas très motivant, les derniers 5 km je m'accroche à deux autres concurrents et l'impression d'aller beaucoup plus vite. A l'arrivée vélo, je saute de ce dernier en ayant gardé mes chaussures, une belle glissade sans chute me rappelle au souvenir des cales...En sortie de parc je me fais siffler par un arbitre (le casque sur la tête faut pas oublier de l'enlever !).



Le parcours course à pied de 5kms est plat mais il me faut plus 2 à 3 kms pour ne plus avoir l'impression de courir avec les cales sous les pieds. Les 2 derniers km je me sens bien, j'accélère un peu le train et je termine en sprint en doublant un certain LAVOLE !!!

Temps final 1h12min12s, sachant que je m'étais fixé entre 1h15 et 1h30, contrat rempli. Je reviendrai l'an prochain en essayant de mieux nager (c'est où les bouées?), mieux rouler (il me faudrait un home trainer) et mieux courir (je vais changer de genou)."

 

Merci Samuel pour ce récit. Il m'a personnellement rappelé des souvenirs (se faire siffler par les arbitres pour un oubli de débutant notamment) et je te suis extrêmement reconnaissant de nous rappeler ces moments, sources d'humilité. J'espère que cette première expérience va te permettre de progresser très vite et nous pouvons, en te lisant, être certain que tu y pris du plaisir puisque tu nous donnes rendez-vous dans un an. J'espère donc que nous pourrons te lire de nouveau pour la même épreuve.

 

Les résultats de Samuel et Olivier sont là !!!


Autre news:
22/01/2018 : Sortie VTT
20/01/2018 : Champ. Départemental de Cross à Guéméné-Penfao
16/01/2018 : Soirée galettes de rois
14/01/2018 : Bike & Run des étangs de Saint Nazaire
03/01/2018 : Corrida de la Beaujoire
24/12/2017 : Corrida de REMOUILLE (44)
22/12/2017 : Corrida du Pouliguen
18/12/2017 : Nos jeunes sur les cross scolaires (UNSS & UGSEL)
12/12/2017 : Foulées Hélyce
11/12/2017 : Championnat de France Universitaire Cross


» Consulter les archives

RSS