Site officiel du Triathlon Club Nantais

19/04/2018

Championnat de France duathlon jeune

posté à 09h17 dans "Résultats"

Ambre et Margaux ont participé au championnant de France de Duathlon le 15 avril à Bondoufle. Voici le récit de Margaux :

 

La veille de la course, j'ai fait la reconnaissance du parcours vélo avec le groupe de la ligue des Pays de la Loire, c'était très sympa puis j'ai fait aussi fait celle en course à pied. J'ai plutôt bien aimé le parcours des deux disciplines . 
Pour le jour de la course, j'ai fait un échauffement qui avait été donné aux triathlètes de Cormaris par Maxime Bourguais.
Le départ de la course s'est plutôt bien passé, je suis partie sur un bon rythme et ensuite je me suis callée sur une bonne allure pour que je sois bien mais que j'avance quand même un minimum. 
Ensuite la transition de la course à pied au vélo s'est très bien passé, sur le vélo j'ai pédalé pour récupérer un bon groupe et on s'est donné des relais chacunes notre tour. À la fin du vélo, j'ai accéléré pour pouvoir être devant à la transition, et cela s'est bien passé. Pour les derniers kilomètres en course à pied, ils ont été durs mais je me suis accroché et j'ai tout donné à la fin. J'ai fini 102 ème, je m'attendais à un résultat de ce genre mais pour mes premiers championnats de France, je suis contente et je me suis fait plaisir. Et de plus j'ai eu le plaisir de rencontrer Vincent Luis, j'ai été très heureuse.
 
 
Résultat Championnant de France Duathlon Minimes F - 116 finishers
01 - SAILLOUR Anne - 41:03 - Poissy Triathlon
102 - DUBOUCHET Margaux - 48:23 - TCN
107 - MEMORET Ambre - 50:16 - TCN
 
Photos à venir...

 

Détail des résultats


18/04/2018

Triathlon par équipe de Coetquidan

posté à 07h33 dans "Résultats"

Une seule équipe représentait le club sur ce triathlon pour équipe, le gros de la troupe étant sur l'organisation du duathlon de Nantes (résultats, commentaires et photos à paraitre demain).

 

C'est Jean Baptiste FLEURY, qui nous livre son compte rendu se course.

"Les hostilités sont lancées avec ce premier triathlon de la saison à Coëtquidan, site militaire qui ouvrait ses portes à l'occasion! Premier triathlon sous les couleurs du TCN pour ma part, et par équipe! Matthieu Gonzales (TCN) et son frère Clément complètent l'équipe. Nos profils sont très hétérogène, mais l'envie de courir ensemble était grande alors nous voilà lancés.

Format de la course: 750m de Natation en piscine de 50m, puis 20km de vélo par équipe, pour finir par 5km à pied.

 

12h: L'accueil au camp s'est fait sans problème, au milieu des tanks et camions militaires. Dans la foulée du retrait du dossard, nous avons installé le matériel dans le parc à vélo, puis enfilés nos running pour faire quelques minutes de footing en reconnaissance du parcours. Déjà, ça annonçait la couleur: c'était bien bossu et bien gras par endroit, comme peut l'être la Chézine en ce moment... pas très roulant tout ça.

 

N'ayant jamais nagé du crawl en triathlon, et l'apprenant depuis Septembre, je redoutais cette première épreuve de piscine. Nat sans combi, ni pull-buoy, "je vais mourir!!". Mais mes deux coéquipiers m'ont bien rassurés.

 

13h15: Moment du brieffing, tout le monde doit être dans les gradins du bassins. Nous partons à 16h30 dans les derniers... ça va être long. (pour l'anecdote, je me suis un peu planté dans l'estimation du temps de nage à l'inscription, ce qui nous place parmi les meilleurs... pression supplémentaire pour la nat', super!).

Bon finalement on peut sortir, les premiers partent, et nous on a faim: Galette saucisse, ketchup mayo, l'idéal pour un bon triathlon! On patiente ensuite tranquillement autour du bassin. D'ailleurs, ce dernier est top, et l'eau d'une qualité très bonne.

 

16h45: Avec un peu de retard, nous entamons la nat. Clément prend la tête de la ligne, suivi de Matthieu puis moi en dernier. La stratégie voulait que je les suive le + longtemps possible, puis que je passe en second pour que Matthieu me pousse les pieds pendant que Clément me donne l'aspi. A 150m je passe au milieu... mais on sauve la casse en finissant en 14'04 à la sortie de l'eau. Nat' Correcte, pas de crampe. Je suis mort. Loooooongue transition, (+2mn), il fait froid, je prend ma veste, puis départ au vélo (ouf).

Oui enfin... le parcours était tout sauf une partie de plaisir: des bosses, des bosses et des bosses. Pas grave, on aime ça. On tourne bien, les jambes sont là et je me sens en forme pour une fois sur le vélo. On reprend même un groupe de jeune qui n'ont pas les jambes pour ce parcours, puis on file vers cette interminable dernière montée, toute droite, de je ne sais combien de centaines de mètres. Dur, mais on tient, toujours collés c'est notre but. Je pose le vélo en forme, et la transition se fait rapidement.

Le parcours à pied est comme on le pensait avec l’aperçu du début, bien gras, et 2-3 grosses bosses pour casser les jambes. Aucun problème de jambes lourdes pour une fois en début de cap, et après une belle descente vinrent les bosses. On enchaine, on reste collés, et après deux boucles nous finissons 30ème (104 équipes) en 1h18mn44sc.

 

Le bilan de cette course est très positif. Le parcours est vraiment sympa: parcours vélo bordé de forêts, et sous-bois pour la cap. Très joli.

L'attente est un peu longue dans les gradins de la piscine, et l'organisation du parc à vélo un peu hasardeuse, mais sinon très bonne organisation de la course.

Pas de problème de transition, merci JP pour le conseil des enchainements cap post vélo! Coëtquidan est une très bonne course à faire en début de saison. Rdv pour 2019!"

Bravo à vous 3

RD

 


15/04/2018

Championnat de France de Duiathlon jeunes - Bondoufle (91)

posté à 08h01 dans "Les athlètes du club"

Souhaitons bon courage à Ambre et Margaux pour leur course du jour à Bondoufle, championnat de France Duathlon, jeunes, suite à leur qualification, à Bouguenais,il y a 15jours sur le sélectif régional.

Bonne course les filles!

RD

 

Site organisateur


13/04/2018

Starting Girls

posté à 10h02 dans "Vie du club"

Samedi dernier, se déroulait au centre-ville, la Starting Girls Run, ambiance Polynésie. Deux courses exclusivement féminine en nocturne. Un 10kms chronométré à 20h45 et un 5kms non chronométré à 21h30. Départ et arrivée au miroir d’eau, en passant par la Rue de Strasbourg, Cours des 50 otages, Place Graslin, Cambronne, Place Royale, Place St Pierre ….Environ 1000 participantes ont parcourus les rues de Nantes sous un temps pluvieux (voir récit NMA). Une course à découvrir, pour nos licenciées et à faire découvrir à votre entourage, en 2019 pour la 5ème édition !! Grosse ambiance, des couleurs fun, des animations, un peu de folie et du Gros son au départ et à l’arrivée. Et pour couronner le tout, 1€ reversé par dossard pour l’association Resonantes : http://www.association.resonantes.fr/#

 

On peut remercier Jean Pierre Nogue pour avoir motiver les troupes, à savoir, Agnès, Sandrine, Flavie, Guillaume, Antoine et Jérôme, qui ont aussi bravé la pluie, mais en vélo, pour ouvrir les différents groupes sur les 2 courses.

RD

 

lien NMA


12/04/2018

Super Trail Nantais

posté à 16h10 dans "Résultats"

3 courses de proposé lors du Super Trail Nantais - 10, 20 et 44km, les 3 au départ du stade de Procé et sur un sol humide ;)

Ronan, le seul représentant du club sur l'èpreuve reine (44m) revient sur sa course, et ses objectifs 2018.

SUper Trail Nantais - dimanche 08 avril 2018
44km - Super Trail - 107 classés
1er ODIAU Gérald - ESCO ST NAZAIRE - 03h05'21
55e - LE CORRE Ronan - Triathlon Club Nantais - 04h24'18

 

10km - Chézine Run - 218 classés
1er CHAGNAS Nicolas - Herbauges Athlé 44 - 00:39:06
9e - DEBUREAU Rodolphe - Triathlon Club Nantais - 00:43:36
14e - LETERRIER Nicolas - Triathlon Club Nantais - 00:44:43
76e - THARREAU Aurélie - Triathlon Club Nantais - 00:52:49
84e - FREVILLE Michel - Triathlon Club Nantais - 00:54:01

 

RLC : " En prévision de mon prochain gros objectif en trail fin mai à Annecy (ultra race 115km, 7000m dénivelé), je me suis inscrit au Super Trail Nantais pour la 3ème année consécutive. Une course que j'apprécie tout particulièrement car elle reste à dimension humaine avec un nombre de participants raisonnable, et tout simplement parce que c'est proche de chez moi. Je connais très bien le parcours pour m'y entraîner régulièrement le long de la Chézine et du Cens.
J'ai encore dans un coin de ma tête la course de l'année passée, où j'avais fait une bonne course mais où la fin fût légèrement difficile. J'ai donc dans l'idée de courir moins vite sur le premier semi pour tenter d'être plus régulier.
Quelques gouttes de pluie au départ, mais rien de bien méchant. Au final, les conditions de course ne sont donc pas venues du ciel mais plutôt du sol compte tenu de la pluie incessante la veille et la nuit passée.
Un passage dans le tunnel au bord de la Chézine avec de l'eau jusqu'aux genoux à l'aller et au retour, mais surtout des sentiers très boueux, d'autant plus que les 10 derniers km ont déjà été foulés par nous-mêmes à l'aller mais aussi 2 fois par les participants des courses de 10 et 20 km. Plus la course avançait et plus le terrain était difficile, et par conséquent l'état de fatigue aussi.
Je réalise un positive split énorme : 20km en 1h36 pour boucler péniblement les 42km en 4h25. Quel gâchis.
Ça me fait penser à cette étude récente de Christophe Malardé : https://m.youtube.com/watch?v=D63RUuN_tAw&feature=share
Sur cette course, je me retrouve bien dans les catégories "kamikazes" et "explosions en vol"... A méditer...
Conclusion : je suis pourtant parti moins vite que l'année passée comme prévu, sauf que l'année dernière le sol était sec !!! Je n'ai pas su adapter ma stratégie de course et ralentir en cours de route, et ça m'a coûté très cher.
Bref, le mental a tenu le coup et m'a permis de terminer. Ça fait aussi  parti de la préparation... Et puis, finalement, une rando-course de 4h25, c'est bien aussi pour la prépa ;-)
Dans tout ça, je n'ai pas parlé de triple effort, mais cela reste dans mon viseur pour la suite de la saison : il serait bien que cette année je franchisse enfin le pas et passe à la distance M. Je sens que le travail commence à payer en natation. Il faut rapidement que je mette l'accent sur le vélo, car comme me l'ont justement recommandé Rodolphe et Nicolas Le Terrier, cela sera d'une grande utilité pour ma préparation d'ultra trail."

RD

 




» Consulter les archives

RSS